[ PHOTOGRAMME ]
 

 

LE PROCEDE VAN DYKE

Introduction
Il s'agit d'une variante simplifiée de la kallitypie. Cette formule ne nécessite pas d'oxalate ferrique et le développement s'effectue tout simplement à l'eau. Il s'agit en quelque sorte de l'équivalent en procédé argentique de la cyanotypie. Ce procédé, à l'opposé de la kallitypie (voir plus bas) ne permet de contrôler le contraste de l'image que dans une moindre mesure. Personnellement, il s'agit d'un procédé que j'affectionne tout particulièrement pour son rendu finement détaillé et sa couleur sépia sombre.

Solution a (à utiliser fraîche)
# Eau distillée : 100ml
# Citrate de fer ammoniacal vert : 30grs

Solution b (à utiliser fraîche)
# Eau distillés : 100ml
# Acide tartrique : 5 grs

Solution c
# Eau ditillée : 100ml
# Nitrate d'argent : 10 grs

Modus operandi
Prélevez 10 ML des solutions a et b. Incorporez ensuite lentement 10 ML de la solution c. Laissez reposer 24 heures avant l'emploi. Veillez à ce qu'il n'y ait pas de lait blanchâtre qui se forme. Si c'est le cas ajoutez quelques gouttes de base forte (ammoniaque par exemple ) pour clarifier le mélange. En général, cette précipitation blanchâtre est dûe à du citrate de fer trop vieux et acidifié. Laissez sèchez le papier à l'obscurité et exposez-le sous une source d'UV. Il s'agit d'un procédé par image apparente. Vous pourrez donc contrôler la venue de votre image lors de l'exposition. Il faut franchement sous-exposer le tirage, car l'image monte lors du lavage et du fixage. L'expérience montre également qui ce qui vient d'être dit n'est pas valable pour des tirages dont la solution a été blanchâtre et rattrapée à l'ammoniaque. Dans ce cas là il faudra pousser le tirage d'au moins 30%.

Contrôle du contraste
En ajoutant quelques gouttes de bichromate de potassium dans la solution prête à être étendue sur le papier , vous pouvez augmenter le contraste de votre photographie. Evitez cependant de metrre trop de bichromate (plus de 10 gouttes/litre de solution ), cela aurait pour effet de voiler votre feuille.

Le développement
Comme pour la cyanotypie, le développement s'effectue tout simplement à l'eau. Evitez de laissez trop longtemps votre tirage dans l'eau, cela aurait pour effet d'en diminuer le contraste général.

LA KALLITYPIE

Le chimies de la kallitypie et du tirage au platine/palladium sont pratiquement similaires. La différence entre ces deux techniques de fabrication de papier photographique réside dans l'utilisation d'argent pour le premier procédé, et de platine ou de palladium dans le second procédé. Dans le cas de la kallitypie, on sensibilise une feuille de papier avec une solution contenant un sel ferrique et du nitrate d'argent. Après une expositions sous une source d'ultraviolets, le sel ferreux formé réduit le nitrate d'argent en argent.

Sensibilisateur
# Eau distillée : 500 ml
# Acide oxalique : 5 grammes
# Oxalate ferrique : 80 grammes
# Nitrate d'argent : 30 grammes

Préparation du sensibilisateur
Dans un récipient non métallique(plastique ou verre) faites dissoudre l'oxalate ferrique et l'acide oxalique dans l'eau distillée à 40 degrés. La dissolution finie, ajoutez en remuant la solution le nitrate d'argent. Mettez le tout dans un récipient sombre (style bocal à alcool) et laissez la solution quelques jours au repos.
Avant toute utilisation, mettez le récipient brun au bain-marie afin de chauffer la solution à 40 degrés. Cette opération a pour but de dissoudre les cristaux d'argent qui se sont formés au fond du récipient.

L'exposition
Il s'agit d'un procédé à image apparente. L'image est suffisamment exposée lorsque les détails sont visibles dans les hautes lumières, et que le tirage a une couleur brune et que le fond est jaune-orange.

Le développement
Pour obtenir un tirage de ton noir, développez dans la solution suivante à 40 degrés :
# Eau distillée : 500 ml
# Borax : 50 grammes
# Sel de Rochelle : 40 grammes

Préparation du révélateur
Chauffez l'eau distillée à 40 degrés et incorporez-y le borax. La dissolution finie, ajoutez à la solution le Sel de Rochelle. Trempez ensuite votre photo émulsion vers le bas.

Contrôle du contraste
# Pour un négatif peu contrasté et plat : 10 gouttes ou plus de bichromate de potassium en solution saturée
# Pour un négatif moyen : 2 gouttes de bichromate de potassium en solution saturée
# Pour un négatif bien contrasté : rien

Eclaircir et fixer
# Pour éclaircir la photo et enlever le fond jaune, laissez tremper la photo dans un bain composé de 30 grammes d'oxalate de potassium pour 200 ml d'eau. Laissez-y l'épreuve 5 minutes.
# Bain de fixage : solution d'un litre d'eau, 50 grs d'hyposulfite de soude et 15 ml d'ammoniaque. Bien rincer le tirage à l'eau courante après le fixage (pour une meilleure conservation).

 

ACCUEIL
MANUEL & KIT
PROCEDES
CATALOGUE
RESSOURCES
GALERIE
CONTACT
DESIGN
THIERRY DONNAY

1997-2001©